Le langage inclusif, qu’est-ce que c’est ?

Votre agence de traduction et d'interprétariat à Lyon et partout en France. Nous proposons des services d'interprétariat.
Quiz : expert de la langue française
28 janvier 2020
La Saint Patrick, fête nationale en Irlande
17 mars 2020
Afficher tout

Le langage inclusif, qu’est-ce que c’est ?

En français comme dans certaines autres langues, lorsque l’on écrit, la grammaire veut que le masculin l’importe sur le féminin. Le langage inclusif remet en cause cette règle grammaticale au nom de l’égalité des sexes. Comme la langue a le pouvoir de faire évoluer les attitudes culturelles et sociales, l’emploi d’un langage inclusif est un bon moyen de promouvoir l’égalité de genre et de lutter contre les préjugés. Ce langage permet donc de s’exprimer à l’oral comme à l’écrit, de manière non-discriminante sans véhiculer de stéréotypes de genre.

Vous êtes sensible à cette thématique ? Nous vous avons sélectionné quelques conseils pour utiliser le langage inclusif dans votre communication.

Comment faire ?

Vous avez certainement entendu parler de l’écriture inclusive qui condense dans un seul mot le féminin et le masculin. Nous obtenons, par exemple, le mot « enseignant·e·s ». Il existe également la déclinaison du féminin et du masculin dans l’ordre alphabétique pour désigner un groupe de personnes comme les conducteurs et les conductrices.

Cette façon d’écrire est parfois trop lourde et rend la lecture compliquée ou même illisible. Heureusement, il est possible d’éviter le masculin générique en utilisant différentes méthodes.

Commencez par vous poser la question : « Les marques de genre grammatical dans mon texte sont-elles justifiées ? ». Si ce n’est pas le cas vous pouvez utiliser les stratégies suivantes :

  • L’emploi de noms collectifs et/ou abstraits

Les noms collectifs sont des noms qui, au singulier, désignent un groupe de personnes.

Exemples : « le personnel » au lieu de « les employés », « la direction » au lieu de « la directrice » ou « le directeur », etc.

  • L’emploi de mots épicènes

Les mots épicènes sont des mots qui ne sont pas marqués du point de vue du genre grammatical et qui peuvent être employés au masculin et au féminin sans variation de forme. Il peut s’agir de noms, d’adjectifs ou de pronoms.

Exemples : « des responsables de projet » au lieu de « des chargés de projet »,  « avides de pouvoir » à la place de « assoiffé(e)s de pouvoir », « quiconque » au lieu de « tout membre », etc.

  • L’emploi de la formule « personne » + adjectif

Exemple : « les personnes sinistrées » à la place de « les sinistrés ».

  • L’emploi de l’infinitif

Exemple : La phrase « Nous devons être prudents. » peut être transformée en « Nous devons faire preuve de prudence. »

  • L’emploi de la voix active plutôt que la voix passive

Exemple : l’expression « Vous êtes prié de… » peut être remplacée par « Nous vous prions de… ».

  • L’emploi de la forme impersonnelle

Exemple : la phrase « Les employés doivent nous informer de tout changement. » peut être transformée en « tout changement doit nous être signalé. »

  • L’emploi de la nominalisation

Exemple : « C’est la raison de leur présence. » à la place de « C’est la raison pour laquelle ils sont là. »

Vous l’aurez compris il n’est pas impossible de communiquer sans utiliser le masculin générique. Lancez-vous !

Faites confiance à Tradoc Rhône-Alpes pour la traduction de tous vos documents, nous saurons respecter vos préférences. Recevez un devis gratuit et personnalisé en nous contactant via le formulaire de contact ou par mail.