Mots ou expressions intraduisibles

Comment traduire votre site web ?
10 juillet 2019
L’anglais américain VS l’anglais britannique
5 août 2019
Afficher tout

Mots ou expressions intraduisibles

Chaque langue regorge de spécificités. Elles nous livrent chacune leur vision du monde. Certains mots ou expressions font référence à des concepts connus mais qui n’ont pas d’équivalents dans certaines langues. On peut les définir, mais les traduire reste un exercice très complexe. Voici une liste non exhaustive de ces mots ou expressions intraduisibles en français : 

 

verschlimmbessern (allemand)

Ce long verbe allemand décrit le fait d’aggraver une situation alors qu’on essaye de l’améliorer. Il s’agit d’empirer un problème minime en tentant de le résoudre. Par exemple nous avons tous déjà essayé d’arranger une coupe de cheveux ratée soi-même mais au final le résultat est pire…

 

utepils (norvégien)

Utepils est une bière que l’on boit en plein air. Vous trouvez cela étrange ? Remettons les choses dans leur contexte : les Norvégiens doivent endurer un long et sombre hiver avant de pouvoir profiter d’un bref été. C’est pourquoi une bière que l’ont peut boire à l’extérieur en profitant du soleil n’est pas n’importe quelle bière et il est tout à fait normal qu’elle soir désignée par un mot à part entière : utepils.

 

abbiocco (italien)

Ce nom italien décrit la somnolence ressentie après avoir beaucoup mangé lors d’un repas. Nous connaissons tous cette sensation de fatigue qui nous saisit après un repas copieux. Lorsque vous souhaitez faire la sieste après le déjeuner, vous êtes en train d’« avoir l’abbiocco » (avere l’abbiocco).

 

Tartle (écossais) 

Les Écossais possèdent leur propre verbe, qui est également un nom, pour décrire ce moment embarrassant où l’on oublie le nom d’une personne. « Tartle » caractérise le moment d’hésitation lorsqu’on présente quelqu’un et que son nom échappe à votre mémoire.

 

幽玄 Yuugen (japonais)

Ce mot nippon fait référence à un concept important de la philosophie japonaise. C’est le fait de prendre conscience que l’univers envoie des messages sensoriels mystérieux, phénomène sur lequel on ne peut pas mettre de mots. Le « yuugen » est un moment de beauté, mais peut également faire référence à la subtilité des choses.

 

Hygge (danois)

Le mot danois « hygge » donne son nom à un courant très à la mode depuis quelques années. Ce mot fait en réalité référence à sentiment de bien-être, une humeur joyeuse et une atmosphère intime et chaleureuse chez les Danois.

 

Viraag (hindi)

Les Indiens qui parlent hindi utilisent ce terme pour désigner la tristesse ressentie quand on est loin de la personne aimée.

 

Kummerspeck (allemand)

« Kummerspeck » signifie littéralement « le bacon de chagrin ». Le mot définit le phénomène de la prise de poids excessive entraînée par une suralimentation émotionnelle.

 

Saudade (portugal)

« Saudade » est un état d’esprit de profonde nostalgie pour quelque chose ou quelqu’un que l’on regrette et qui est perdu à jamais. Le fado, la musique typique du Portugal, incarne totalement le « saudade ».

 

Kaapshljmurslis (letton)

Connaissez-vous le sentiment d’être à l’étroit dans les transports en commun aux heures de pointe ? C’est exactement ce que ce mot venu de Lettonie désigne.

 

Leiliviskaja (estonien)

En Estonie, pays où les saunas sont très répandus, la personne qui met de la vapeur dans le sauna en jetant de l’eau sur les pierres chaudes s’appelle le Leiliviskaja. Aucune autre langue n’a pensé à lui donner un nom…

 

Chuzhbinia (bulgare)

Littéralement traduit par « terre étrangère », ce mot bulgare désigne n’importe quel endroit sur terre qui se situe ailleurs que dans le pays du locuteur.

 

 

 

Mais l’inverse est également vrai, il existe des expressions et mots français qui ne trouvent pas leur équivalent à l’étranger.

 

C’est la bérézina

Cette expression tirée de l’histoire de France représente l’idée de catastrophe, d’hécatombe, du cataclysme. Elle trouve des équivalents en anglais avec l’expression he has met his Waterloo, littéralement, « il a eu son Waterloo » ou E’ una Caporetto en italien qui renvoie à une défaite militaire de 1917.

 

Retrouvailles

Le fait, pour des personnes, de se revoir, en particulier après une longue séparation se nomme en français « retrouvailles ». Comment traduire ce mot franco-français ?

 

 

 

Tradoc est un spécialiste des langues depuis 30 ans. Faites confiance à nos traducteurs et interprètes pour réussir à déjouer toutes les difficultés linguistiques. N’hésitez pas à nous contacter pour des services de traduction et interprétariat via le formulaire de contact ou par mail !