Zoom sur le Japon

Le Nouvel An autour du monde
7 janvier 2020
Votre agence de traduction et d'interprétariat à Lyon et partout en France. Nous proposons des services d'interprétariat.
Quiz : expert de la langue française
28 janvier 2020
Afficher tout

Zoom sur le Japon

Après avoir découvert l’Empire du Milieu dans notre article « Zoom sur la Chine », je vous emmène de l’autre côté de la mer de Chine, vers le pays du Soleil Levant. Le Japon, 3ème puissance économique mondiale, est partagé entre traditions et modernité, entre temples et gratte-ciels. Les 126 millions d’habitants rythment la vie des nombreuses mégalopoles telles que Tokyo, Osaka ou encore Kyoto.

 

 

Les rues japonaises n’ont pas de nom

Les villes sont divisées en quartiers, qui sont divisés en districts, eux-mêmes divisés en blocs de bâtiments, chaque bâtiment, formant le bloc, est numéroté. La numérotation du district et celle du bloc sont généralement assignées en fonction de la proximité avec le centre de la municipalité. La numérotation de l’habitation est généralement attribuée dans l’ordre des aiguilles d’une montre autour du bloc.

Quelques rues ont un nom, mais cela reste rare. L’adresse est donc une suite de chiffres.

 

 

 

On ne plaisante pas avec le tabac au Japon

L’usage des cigarettes est en effet soumis à certaines restrictions strictes : il est proscrit de fumer dans les lieux publics (tels que la rue) et autorisé dans les espaces privés (comme les cafés, les restaurants…). Des espaces fumeurs sont très clairement indiqués à de nombreux endroits dans les rues des villes et dans les galeries commerciales. Fumer en dehors de ces espaces peut être sévèrement puni. Les restaurants, bars et discothèques disposent également de zones fumeurs.

La vente du tabac est interdite aux moins de 20 ans. Une carte prouvant l’âge de l’acheteur sera demandée.

 

 

On ne plaisante pas avec les tatouages non plus

Si les tatouages sont banals dans la culture occidentale, c’est loin d’être le cas au Japon. A partir du 4ème siècle ap. JC, les Japonais utilisaient en guise de punition l’art des tatouages pour marquer les criminels. Le tatouage devint également à cette époque très populaire chez les prostitués, puis fut très longtemps interdit. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, le tatouage est assimilé aux Yakuza (les membres de la mafia japonaise) qui l’utilisaient comme signe d’appartenance.

Aujourd’hui de nombreux établissements refusent l’accès aux personnes ayant des tatouages. Si vous voyagez au Japon, pensez à couvrir vos tatouages pour éviter des regards curieux qui pourraient vous mettre mal à l’aise.

 

 

 

Savez-vous réellement ce qu’est une « geisha » ?

Le terme « geisha » signifie littéralement « personne de l’art ». Il vient du japonais Gei (culture) et sha (personne). Le métier de geisha désigne des femmes (ou des hommes !) qui vouent leurs vies aux arts traditionnels japonais et mettent à profit leurs talents pour divertir des clients de marque à l’occasion de fêtes ou de spectacles. On les associe souvent à des dames de compagnie.

Lors de sa formation, la geisha apprend le chant, les danses traditionnelles, la littérature, la poésie, la composition florale ou encore la maîtrise d’instruments traditionnels. Elles apprennent également l’art de la conversation et possèdent une grande culture générale. Les geishas portent le kimono lors de leurs sorties ainsi qu’un maquillage très marqué.

Elles incarnent les valeurs japonaises et le raffinement. Devenir geisha commence très jeune, souvent avant 10 ans, elles sont alors appelées maiko, lorsqu’elles sont prêtes, elles accèdent au rang de geisha.

Les geishas sont souvent confondues à tort avec des prostituées. Cela vient du fait qu’elles exerçaient leur activité dans les mêmes quartiers que les prostituées et que ces dernières aimaient copier les manières et allures des geishas, ce qui rendit difficile de les distinguer.

 

 

 

Le saviez-vous ?

  • Le temps de retard moyen des trains japonais est de 18 secondes !
  • Le Japon est le deuxième pays à avoir la plus longue espérance de vie (après Hong-Kong). On y vit en moyenne 83,9 ans. 
  • Le Japon est composé de presque 7 000 îles !
  • 1 500 € c’est le montant jusqu’au quel peut s’élever l’amende si vous jetez ou abîmez de l’argent sur le territoire nippon.

 

 

 

Tradoc - votre agence de traduction au service des professionnels, traduction technique, traduction juridique, traduction scientifique, français-anglais, allemand, turc, italien, espagnol, néerlandais, grec, arabe, chinois, chinois, japonais

 

Faites appel à Tradoc pour vos besoins d’interprétation en japonais ou vos demandes de traduction en japonais. Juridique, technique, scientifique, assermenté… nous travaillons dans tous les domaines ; japonais-français, japonais-anglais, japonais-allemand, tout est possible, demandez-nous un devis